Extrait du roman en cours

Dahmane n'avait pas répondu à mes deux messages. Le premier : " j'ai le sentiment bizarre que tu es près de Paris ". Le deuxième : une photo de moi sur " le tapis rouge " à la soirée Princesse Bam-Bam. 
Lola m'avait invitée à une pyjama-party, sorte de promotion festive pour la célèbre marque de lingerie.
Entre petits-fours et champagne, les filles faisaient la file d'attente pour customiser leurs dessous, au choix : slips ou tangas. Lola avait choisi le modèle " slip " et moi, " tanga " !
Je regardai, du coin de l'œil, les dédicaces que les autres faisaient graver à l'encre de chine sur leurs dessous. L'une d'entre elles avait fait écrire " Eclate-toi ". Je me sentis ringarde avec le choix d'un diamant pour ornement ! Vite, je voulus changer et  ajouter " Mérite " ! Ou " Fuck Dahmane " mais c'était trop tard (Fucking Under the Control of the King, pour le rappel historique !) Je me retrouvai avec mon diamant bien placé et avais envie de le cacher même si la designer m'assura que c'était un très bon choix (Très bon, oui mais, sans effet, comparativement à " Eclate-toi ") !
Fallait-il que j'endosse pleinement le rôle d'objet sexuel pour séduire un homme ? Se faire belle ; acquérir un cerveau bien rempli ; faire preuve d'humour ; donner de sa personne corps et âme ne suffisait pas ? En plus de s'assumer financièrement ?? Tout ça pour que le premier venu débarque et s'éclate ???
J'informai Lola de ma crainte. Elle me rétorqua :

 " Mais oui, t'avais pas remarqué? Maintenant, pour les filles, c'est la course à la " pouff-attitude ". Ca devient même stylé !! ".
Je pris, alors, conscience que même la blondeur, les yeux bleus, les longues jambes, les lèvres charnues, ne pouvaient rivaliser avec " Eclate-toi  " !
Je ne pus m’empêcher de faire un rapprochement avec l'expression utilisée par Dahmane à la cool.
Bref, l'heure n'était plus à la rencontre mais à la consommation. Inutile de se pommader, etc. Suffisait d'être là, " ouverte ".
Le coup fut difficile à encaisser mais je mis mes ovaires et ma fierté andalouse au vestiaire ! Je m'inscrivis dans la foulée sur un site de consommation, euh, rencontres entre gens jolis. Je vis plusieurs rubriques : amour / fun and flirt / réseau social. Je n'arrivais pas à me détacher des termes Fun and flirt...

C. Romero