La Cage aux folles au théâtre de La Porte Saint-Martin à Paris
Le 5 novembre 2009

Production : Jean-Claude CAMUS
Auteur : Jean POIRET
Metteur en scène : Didier CARON
Interprètes principaux : Christian CLAVIER et Didier BOURDON



" Pari gagné "

 Allaient-ils massacrer la pièce ? Comment faire pour être à la hauteur de POIRET / SERRAULT ? CLAVIER, allait-il faire du OKKKKAY ?! Et BOURDON ? Voilà les idées qui trottaient dans ma tête avant de prendre les places.

On y est : CAMUS a mis les moyens et les idées, dès l'entrée du spectateur. La tenue des ouvreurs est accessoirisée pour l'occasion. Il fleure un parfum de fête, de cabaret ! Beau travail de scénographie : en clin d'oeil et créativité. Entrée des acteurs pricipaux et prise de parole : ça coule, juste.

 S'en suit une prestation de Christian CLAVIER fabuleuse. Enfin, nous le retrouvons dans son grand art comme à l'époque de son interprétation de Katia dans " Le Père Noël est une ordure ". CLAVIER dans le rôle de Renato BALDI : du velours! Excellente surprise de la part de BOURDON qui a su s'approprier le rôle d'Albin et en proposer une version originale et pertinente ! Il ne vous reste qu'à savourer leur vraie performance comme un modèle du Boulevard.

 Seuls bémols : le reste de la distribution n'est pas à la hauteur des deux têtes d'affiches. Lesquelles sont talentueuses mais 11 comédiens avec un même niveau d'exigence professionnelle dans l'attente, ça aurait pu se trouver dans Paris. Et nul besoin était de toucher au texte pour une supposée modernisation. En tous cas, même les plus difficiles à dérider dont je fais partie vont rire franchement grâce à deux acteurs de grande qualité et un des textes cultes de la comédie !

C. Romero